Carpe koi

Le poids du carpe koi

Les jardins japonais ne sont pas des jardins d'agrément, mais des jardins qui permettent la contemplation. On doit ressentir la sérénité et la tranquillité qui se dégagent de ces lieux. Ils sont sensés rappeler des paysages naturels. Lorsqu'à son tour, on souhaite installer un jardin zen, dans la pure tradition japonaise, on s'intéresse à tous les éléments qui doivent le composer.

Quels sont les éléments qui composent les jardins japonais

Les éléments que l'on retrouve dans tous les jardins japonais sont le minéral, le végétal, les ponts, les lanternes et enfin l'eau. Celle ci a une place de choix dans tous les jardins japonais.

Le minéral tout d'abord rappelle la longévité et les forces de la nature. Le végétal est représenté par de nombreuses essences d'arbres ou d'arbustes, on y trouve le pin, le lotus, l'érable du Japon, les iris, les rhododendrons et les azalées. Ce sont les espèces les plus courantes. Le pont dans le jardin japonais est important, car il permet d'observer le bassin et d'admirer l'espace environnant. Il peut être fait en bois, en bambou ou en pierre. Là où les lanternes sont importantes dans le jardin japonais, elle sert tout d'abord à guider le visiteur, à mettre en valeur les tableaux architecturaux. Si elle est placée près de l'eau, elle offre au bassin une ambiance toute particulière. Quant à l'eau, elle symbolise la nature, le renouveau, mais aussi la continuité. Elle va se trouver sous la forme, mais le plus souvent d'un étang pour permettre d'y accueillir des carpes koï.

Le poisson koi symbolise la persévérance et la force dans la tradition japonaise. Sa particularité c'est sa multitude de couleurs et de motifs qu'il offre. Cela provient d'un savant croisement d'individus d'une même espèce. Sa durée de vie peut aller jusqu'à une vingtaine d'années et son poids peut atteindre les 10 kilos pour une carpe d'environ 80 centimètres.

Laissez votre commentaire à propos de cet article